Connectez-vous

Escapades


échappée belle en images sur les hauteurs du Jura : Saint-Claude, Morez, Syam...




• Lieux d’exception et de savoir-faire

Musée de l'Abbaye - Maison du peuple – Les pipes Chacom – Musée de la lunette - Château de Syam.

Le jardin en terrasse du  Musée de l'Abbaye à Saint-Claude (D.R.)
La ville de Saint-Claude s’étire au fond d’une vallée au cœur du Parc naturel régional du Haut Jura, au confluent de deux rivières, la Bienne et le Tacon.

Ville de pèlerinage au Moyen-âge, elle a grandi autour d’un monastère puis d’un Palais abbatial dont des vestiges archéologiques ont été mis au jour par des fouilles lors de l’aménagement du Musée de l’Abbaye.

Ne vous fiez pas à la façade austère de cet établissement. La riche collection d’art contemporain qu’il abrite s’y déploie dans une architecture intérieure claire et épurée.

La scénographie a été soigneusement élaborée sous la direction de Valérie Pugin, au service des œuvres de la dotation Guy Bardone et René Genis exposées.

Ces deux artistes, peintres, amateurs d’art et collectionneurs des tableaux de leurs contemporains, ont souhaité ardemment que les œuvres qui ont fait l’objet de cette dotation, parmi lesquelles des Bonnard, Rebeyrolle, Van Dongen..., bénéficient d’un cadre d’exception à Saint-Claude.

Un vœu parfaitement respecté.

Photo : le jardin en terrasse du  Musée de l'Abbaye à Saint-Claude (D.R.).

Saint-Claude a aussi pour particularité d’avoir été un lieu d’expérimentation notoire de coopérative ouvrière. La Maison du Peuple, grande bâtisse sise au 12 de la rue de la Poyat en fait foi.

Construite suite aux grandes grèves ouvrières de 1906 et inaugurée en 1910, il faut imaginer l’activité de ruche qui y régna pendant des décennies : ateliers d’artisanat, coopérative alimentaire, réunions militantes, manifestations culturelles, bibliothèque et même une des premières pouponnières.

Les bénéfices étaient mutualisés et reversés à des fonds sociaux d’entraide en ces temps où la sécurité sociale n’existait pas.

Ce lieu patrimonial en partie classé a été repris par l’association la Fraternelle en 1984. On peut en visiter les étages transformés en musée. Des activités continuent d’animer l'endroit : atelier de sérigraphie, artothèque, salle de concert...

Photo : depuis le jardin, les volets clos des anciens logis de la Maison du Peuple à Saint-Claude (D.R.)
Photo : les volets de anciens logis de la Maison du Peuple à Saint-Claude depuis le jardin (D.R.)

Capitale de la pipe...

Le nom Chacom ne vous dit peut-être rien mais pour les fumeurs de pipes, c’est la référence absolue de qualité made in France.

Il avait moins de 30 ans lorsqu’en 2007, Antoine Grenard a pris la succession de son père à la tête de la fabrique de pipes Chapuis-Comoy fondée en 1825.

Antoine Grenard a pris la succession de son père à la tête de la fabrique de pipes Chapuis-Comoy (D.R.)
Photo : Antoine Grenard présente quelques-unes des 80 étapes de fabrication d'une pipe (D.R.)

"Si on y fait attention, la durée de vie d'une pipe est sans limite"
nous confie le jeune chef d’entreprise. Un vrai challenge pour lui que de maintenir la production de ce produit pas si désuet que cela puisque, grâce à sa formation de designer, il en peaufine le style et crée 2 ou 3 nouveaux modèles chaque année.

Aux temps florissants où fumer la pipe était un signe distinctif et de distinction, dans l’ancien et vaste bâtiment de plusieurs étages de la firme, bâti à flanc de montagne à Saint-Claude, près de 200 postes de travail s’activaient à la production.

Dans des rangées d’armoires sont conservés des exemplaires de tous les gabarits des modèles créés depuis près de 2 siècles. Ce patrimoine, taillé dans du bois de bruyère, a contribué à faire de Saint-Claude la capitale mondiale de la pipe.

Aujourd’hui, 25 personnes poursuivent l’activité dans l'entreprise et le déménagement dans des ateliers plus fonctionnels, à l'entrée de la ville, s’est imposé.

La production annuelle d’environ 60 000 pipes Chacom, dont le prix peut varier de 35 à 35 000 €, se vend sur les cinq continents. Le rêve secret d’Antoine Grenard pour booster ses ventes : la chanteuse Rihanna dans la presse people avec à la bouche une pipe Chacom.

Il ne nous a pas révélé s’il lui avait adressé ses dernières créations.

... et de la lunette

Autre savoir-faire qui fait florès dans la région du Haut-Jura, la filière lunetière.

À quelques kilomètres de Saint-Claude, face à l’Hôtel de ville de Morez, la belle architecture futuriste un temps controversée signée Reichardt Ferreux Architectes qui abrite le Musée de la lunette, fait aujourd’hui l’unanimité par le succès de sa fréquentation.
Musée de la lunette à Saint-Claude - (D.R.)

Photo : Musée de la lunette à Saint-Claude - (D.R.)

Au début du siècle dernier, le canton comptait 300 ateliers de fabrication de lunettes. Beaucoup d'habitants en avait installé un dans un coin de leur logement.

C’est cette histoire artisanale et industrielle qui est remarquablement contée dans le musée : mode de fabrication des montures de lunettes au fil des siècles, maquettes d’ateliers jurassiens, espaces ludiques sur le fonctionnement de l’œil et les illusions d'optique...

Une collection exceptionnelle de 10 000 objets fait l'objet d'expositions temporaires, du pince-nez aux dernières créations de montures design, en passant par la lunette à une branche, les besicles ou le face-à-main à manche serti de rubis qui a appartenu à Sarah Bernard.

Un air vénitien au cœur du Jura

Il est 10h30, ce matin de début juillet quand nous arrivons au Château de Syam, alors que la villa palladienne accueille dans ses murs pour une semaine le Festival Syam de musique classique et de théâtre.

Malgré un programme chargé, les propriétaires nous accueillent souriants. Le philosophe Michel Onfray fait partie des invités pour une causerie programmée dans l'après-midi. Il aurait sans doute apprécié de profiter de la visite commentée de la villa. La maîtresse des lieux l’appelle, il ne répond pas. La visite se déroulera sans lui.

Rotonde du Château de SYAM (D.R.)
Photo : rotonde du Château de Syam (D.R.)

Cette somptueuse résidence est inspirée des constructions de l’architecte de la Renaissance italienne Andrea Palladio.

Elle a été commandée à l'architecte Champonnois l'Aîné par le riche maître de forge jurassien Emmanuel Jobez (1775-1828) et édifiée à proximité des laminoirs qui ont fait sa fortune dans la commune de Syam, en bordure nord du Parc naturel régional du Haut-Jura.

Personne d’autre que l'actuel propriétaire du château de Syam, avec sa verve exercée, ne pourrait mieux  vous faire apprécier les beautés et approcher les mystères de ce lieu extraordinaire où auraient séjourné, entre autres, George Sand et Chopin.

Malgré l’abandon de l’édifice pendant quelques décennies, le bon état de conservation de ses boiseries, de ses sols en marqueterie et de ses murs recouverts de papier peint d’époque imprimé au tampon, serait du à la présence de chauve-souris mangeuses d’insectes quand les lieux étaient désertés.

Passionnés d’antiquités et d’architecture, Claude Darbon et Brigitte Cannard qui ont acquis la propriété en 2001, restaurent et reconstituent minutieusement l’atmosphère harmonieuse qui régnait à l’origine dans cette villa néo-classique surmontée d’une rotonde.

Ils entretiennent avec soin son mobilier empire, ses 8 pianos à queue, sa salle de billard et sa bibliothèque dont ils ont déjà acquis le tiers des 36 000 ouvrages en édition originale répertoriés dans le catalogue établi par Emmanuel Jobez lui-même.

À la conception, chaque fenêtre devait être un tableau de verdure. Le parc soigneusement entretenu descend en pente douce jusqu’à une vaste construction en fer à cheval plus récente.

Le Château de Syam, qui compte aujourd’hui 5 chambres d’hôtes, et son jardin sont classés aux monuments historiques depuis 1994.

"Cette maison nous prend beaucoup mais elle donne aussi énormément" déclare en conclusion le maître des lieux.

Le Château de Syam
Le Château de Syam.

SOMMAIRE du Haut-Jura en images

•••> Plaisirs des yeux et des oreilles
Belvédères – Lacs – Géologie – Maison du Parc naturel – Sites sonores – Ligne des Hirondelles.

•••> Plaisirs du goût
Spécialités fromagères – Cuisine aux plantes – Vins jurassiens.

•••> Lieux d’exception et de savoir-faire
Dotation Bardone et Genis - Maison du peuple – Pipes et lunettes Château de Syam.

•••> + d’images du Haut-Jura
Portfolio.

•••> Informations pratiques
Carnet d'adresses.
 


Chris Halusiak








Horoscope/Météo
horoscope du jour


> consulter
les prévisions
astrologiques
du jour

NUMEROLOGIE sur ABCfeminin.com
Connaître votre chiffre de l'année
Numérologie : chiffre 1 Numérologie : chiffre 2 Numérologie : chiffre 3 Numérologie : chiffre 4 Numérologie : chiffre 5 Numérologie : chiffre 6 Numérologie : chiffre 7 Numérologie : chiffre 8 Numérologie : chiffre 9






SUDOKU
horoscope & météo



coiffures DECRYPTAGE
Automne/Hiver
2019/2020

Coiffure Dessange Paris
Automne/Hiver
2018/2019

Coiffure Fabio Salsa
Automne/Hiver
2017/2018

Coiffure Intermède
Automne/Hiver
2016/2017

Coiffure Christine Margossian
Automne/Hiver
2015/2016

Coiffure Jean-Louis David
Automne/Hiver
2014/2015

Coiffure Saint Algue
Printemps-Été 2019
Coiffure Yannick & Eric Leturgie
Printemps-Été 2018
Coiffure Fabio Salsa
Printemps-Été 2017
Coiffure Jean-Louis David
Printemps-Été 2016
Coiffure Intermede
Printemps-Été 2015
Coiffure Fabio Salsa
Printemps-Été 2014
Coiffure Fabio Salsa







Club ABCfeminin.com
Modèles expliqués

Rejoignez les 38 000 membres dont les inscriptions ont été enregistrées au Club ABCfeminin.com. Vous pourrez télécharger les explications gratuites de plus de 130 modèles expliqués et accéder à nos tutoriels et ateliers mode et décoration.
>>> S'inscrire

retour TOP