Connectez-vous
ABCfeminin.com, le magazine féminin en ligne des femmes futées et créatives.

Créateurs/Marques


Martin Margiela, ses années Hermès en 5 idées clés




1. Le no logo revendiqué par Martin Margiela

Martin Margiela, ses années Hermès en 5 idées clés
Ci-contre : bouton à six trous créé
par Martin Margiela pour Hermès
© D.R.


Le premier fait marquant qui souligne la singularité de Martin Margiela, c'est son rejet envers la "logo mania" qui sévit dans le monde du prêt-à-porter de luxe.

Bien avant la parution en 2000 de l'essai No logo de l'altermondialiste américaine Naomi Klein, Martin Margiela avait érigé en règle absolue l'absence de nom de marque sur les créations MMM.

La recherche stylistique, les expérimentations formelles, les assemblages insolites de matières signaient, mieux que toute inscription explicite d'un nom de marque, l'origine des pièces créées.

En lieu et place de l'étiquette, un rectangle de toile blanche est fixé aux quatre coins par du fil blanc visible aux dos des vêtements griffés Maison Martin Margiela. Les fashionnistas qui portent la marque n'ont toutefois pas tardé à arborer ces 4 traits de fil blanc comme un signe de reconnaissance de leur goût pour un style pointu et une certaine avant-garde subversive.

Chez Hermès, Martin Margiela a appliqué son souci d'effacement du logo en substituant au H majuscule, bien visible sur certaines créations de la marque, le H discret de fixation de boutons à 6 trous.

2. Le blanc uniforme de l'univers Martin Margiela

Corollaire de l'absence de logo, l'univers de la Maison Martin Margiela se caractérise par la prégnance du blanc immaculé dans lequel s'unifient et se fondent les références à la marque.

Effacés les traits couleur marine des marinières de son mentor Jean-Paul Gaultier, Martin Margiela n'en a conservé que le blanc.

Composant un univers épuré, depuis les étiquettes des vêtements et accessoires jusqu'à la décoration des boutiques, en passant par les boîtes d'emballages et bien sûr bon nombre de pièces de chaque collection, chez MMM, le blanc est partout présent.
 
Ci-dessous : collection Maison Martin Margiela Automne-hiver 1991-1992
Lustres emballés de voiles de gaze de coton © D.R.
Martin Margiela, ses années Hermès en 5 idées clés

Tous les défilés de la Maison Martin Margiela se sont déroulés dans des lieux insolites entièrement passés au blanc de Meudon et parmi les premiers succès de la marque, une interprétation de la blouse blanche de médecin nouée en cache cœur à la taille a marqué les esprits.

Comme thème d'inspiration qui allie le chic au minimalisme conceptuel, recouvrir les meubles, lustres et objets de décoration de voile de gaze en coton blanc permet d'insuffler un peu de l'esprit du créateur Martin Margiela dans un intérieur.

Pour les collections Hermès, le monochrome auquel le couturier est attaché s'est teinté d'écru et de beige classieux, de cette palette de couleurs naturelles que pourraient afficher les matières qui n'ont subi ni teinture, ni blanchiment.
 
Ci-dessous : silhouette Martin Margiela pour Hermès © D.R.
Silhouette Martin Margiela pour Hermès © D.R.

3. Martin Margiela et l'art de la déconstruction

La recherche formelle avant-gardiste, l'esthétique de l'inachevé, le "déconstructivisme", qui imprègnent les créations Maison Martin Margiela, ont peut-être eu aussi pour origine le manque de moyens auquel la Maison Martin Margiela était confrontée à ses débuts, comme c'était le cas pour beaucoup de créateurs de mode indépendants avant la mainmise et l'emprise des grands groupes de luxe en contrepartie de leur financement.

Martin Margiela a expérimenté avec maestria tout ce que le démontage, la décomposition-recomposition de vêtements pouvaient fournir de possibilités à la création stylistique.

Un pull d'homme découpé en plusieurs parties habille une chemise blanche ; une sur-veste en toile Stockman arbore des mousses d'épaulettes visibles et des bords coupés à vif ; une chemise blanche déstructurée se porte en bustier sophistiqué.
 
Ci-dessous : pull d'homme vintage découpé en diverses parties.
Sabots tabi en bois recouverts de feutre.
Collection Maison Martin Margiela Automne-Hiver 1991-1992
© D.R.
Silhouette Maison Martin Margiela - Collection Automne-Hiver 1991-1992 © D.R.

Ces fragments de vêtements découpés reconstituent des pièces de vestiaire aussi innovantes qu'inattendues. Mais l'inspiration peut venir également d'un édredon pourvu de manches ajoutées pour se transformer en confortable manteau oversize.

Dans le même esprit, la technique de la déconstruction a été mise en œuvre pour des créations Hermès avec, notamment, une prédilection pour des doublures apparentes.
   
Ci-dessous : Manteau Martin Margiela pour Hermès.
Collection Automne-Hiver 1998-1999
© D.R.
Martin Margiela, ses années Hermès en 5 idées clés


Chris Halusiak


Club ABCfeminin.com
Modèles expliqués

Rejoignez les membres du Club ABCfeminin.com (déjà plus de 45 750 inscriptions). Vous pourrez télécharger les explications gratuites de plus de 160 modèles expliqués et accéder à nos tutoriels et ateliers mode et décoration.
>>> S'inscrire





Horoscope/Météo
horoscope du jour


> consulter
les prévisions
astrologiques
du jour

NUMEROLOGIE sur ABCfeminin.com
Connaître votre chiffre de l'année
Numérologie : chiffre 1 Numérologie : chiffre 2 Numérologie : chiffre 3 Numérologie : chiffre 4 Numérologie : chiffre 5 Numérologie : chiffre 6 Numérologie : chiffre 7 Numérologie : chiffre 8 Numérologie : chiffre 9



SUDOKU
horoscope & météo







coiffures DECRYPTAGE
Automne/Hiver
2019/2020

Coiffure Dessange Paris
Automne/Hiver
2018/2019

Coiffure Fabio Salsa
Automne/Hiver
2017/2018

Coiffure Intermède
Automne/Hiver
2016/2017

Coiffure Christine Margossian
Automne/Hiver
2015/2016

Coiffure Jean-Louis David
Automne/Hiver
2014/2015

Coiffure Saint Algue
Printemps-Été 2019
Coiffure Yannick & Eric Leturgie
Printemps-Été 2018
Coiffure Fabio Salsa
Printemps-Été 2017
Coiffure Jean-Louis David
Printemps-Été 2016
Coiffure Intermede
Printemps-Été 2015
Coiffure Fabio Salsa
Printemps-Été 2014
Coiffure Fabio Salsa

retour TOP